L'ingénieur créateur de valeur

École Nationale Supérieure
de Chimie, de Biologie et de Physique

Vous êtes ici

Evénement
Mercredi 20
mars 2019

Une évaluation pas comme les autres

Un exercice inédit sous forme d’escape-game a eu lieu dans l’enceinte de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique (ENSCBP-Bordeaux INP) ce samedi 9 mars 2019.

ENSCBP : Une évaluation pas comme les autres

Il aura fallu 6 mois de préparation à 3 personnels de l’ENSCBP pour concevoir ce projet (Cédric Le Bot, Marie Duquesne, maîtres de conférences ; Mireille Frimigacci, responsable sécurité de l’ENSCBP). L’équipe pédagogique à l’initiative de cette expérience s’est gardée de préciser qu’il s’agissait d’un escape-game et n’a laissé fuiter aucune information malgré les interrogations des élèves, pour garantir l’effet de surprise.

Une pédagogie innovante

Répartis en 3 groupes, les élèves de troisième année spécialisés en « industrie du futur : matériaux et procédés avancés » se sont présentés à l’école pour un « exercice » pas comme les autres. Cédric Le Bot précise que « Les étudiants, très prochainement ingénieurs, vont bientôt quitter les murs de l’ENSCBP pour se lancer dans la vie active. Quoi de plus imagé qu’un escape-game, n’ayant comme possibilité de sortie de l’école que la résolution d’énigmes basées sur des connaissances acquises au cours de leurs 3 années de formation ! ».

L’exercice a permis aux étudiants d’avoir un aperçu du quotidien d’un ingénieur et a nécessité la mobilisation d’une partie de leurs connaissances et compétences scientifiques.

Cette forme de pédagogie innovante, autour d’énigmes orientées matériaux et procédés, a permis aux étudiants d’apprendre sur eux-mêmes, tout en mobilisant sur 1 heure une partie des compétences acquises au cours de leurs études à l’ENSCBP. Ces élèves-ingénieurs en situation de stress, dû à des contraintes de temps fortes, ont interagi au sein d’une équipe et évolué pour atteindre des objectifs communs, en faisant appel à certaines de leurs qualités (concentration, patience, ingéniosité, etc.).

Une expérience réussie

Néanmoins, selon Marie Duquesne « l’expérience était audacieuse car sans l’adhésion des élèves au concept, cet enseignement atypique aurait pu se solder par un échec. Grâce à l’implication des étudiants et à leur enthousiasme, ils ont résolu toutes les épreuves et ont réussi à sortir de l’ENSCBP avec succès ».

Forts de cette expérience, les élèves-ingénieurs ont chaleureusement remercié l’équipe pédagogique à l’origine de cet escape-game autour d’une auberge espagnole. Ils les ont incités à réitérer l’expérience et ont spontanément proposé leur aide pour la renouveler.

Publiée le
20 mars 2019