L'ingénieur créateur de valeur

École Nationale Supérieure
de Chimie, de Biologie et de Physique

Vous êtes ici

Sciences
Jeudi 28
octobre 2021

Détecter la chiralité en nageant : les travaux d'Alexander Kuhn et son équipe de l'ISM

Les travaux de l’équipe de recherche d’Alexander Kuhn, enseignant à l’ENSCBP - Bordeaux INP et chercheur à l’ISM (CNRS / Université de Bordeaux / Bordeaux INP) ont mis en lumière une nouvelle famille de méthodes analytiques pour déterminer le caractère chiral d’une solution. Basée sur des nageurs miniaturisés, cette approche extrêmement simple et inédite a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Chemistry.

Les molécules chirales peuvent adopter deux configurations, appelées énantiomères, dont les images l’une de l’autre dans un miroir ne sont pas superposables. Si leurs propriétés physico-chimiques sont identiques, les deux énantiomères d’une molécule, par exemple un médicament, peuvent avoir des effets physiologiques très différents voire antagonistes.

Pouvoir les détecter individuellement, les séparer ou en déterminer les proportions dans une solution est donc essentiel. Une équipe de chimiste franco-italienne, dont fait partie Alexander Kuhn, enseignant à l'ENSCBP et chercheur à l'Intitut des Sciences Moléculaires (ISM), propose une approche extrêmement simple et inédite, basée sur des nageurs miniaturisés, publiée dans la revue Nature Chemistry.

Lire l'article

Publiée le
28 octobre 2021